Site icon CPFormation

Lancement de France Travail en 2023 : à quoi s’attendre ?

France Travail : quelles missions en 2023 ?

Le lancement de France Travail est annoncé pour le début 2023. Mais quel va être le périmètre d’action et les moyens alloués à cette nouvelle structure dédiée à l’atteinte de l’objectif du plein emploi par le Gouvernement ?

« Bye bye le Haut-Commissariat aux Compétences, et bonne chance à France Travail ! ». Cette phrase pourrait bien illustrer le lancement de la nouvelle instance voulue par le Gouvernement pour lutter globalement contre le chômage en France.

Ainsi, dans son communiqué de presse en date du 15 novembre 2022, « Olivier Dussopt, ministre du Travail, du plein emploi et de l’insertion salue l’engagement de Carine Seiler, Haut-commissaire aux compétences et de son équipe tout au long de leur mission, et la grande qualité de leur action, très largement reconnue par l’ensemble des acteurs concernés dans le déploiement des différents volets du PIC. Cette action a changé la vie d’un grand nombre de nos concitoyens, en leur permettant d’acquérir des compétences de base, d’accéder à une formation qualifiante, et de retrouver plus rapidement un emploi, tout en répondant aux besoins en compétences des entreprises.

Quelles missions pour France Travail ?

Toujours dans ce communiqué, nous apprenons les premières intentions d’action :

« Le chantier France Travail, lancé en septembre dernier dans le prolongement du Conseil national de la refondation, conduit notamment à réinterroger les conditions de mobilisation de la formation des demandeurs d’emploi, en lien étroit avec les régions. Il s’agit de poursuivre l’effort d’investissement dans les compétences en améliorant encore la mobilisation de ce levier, pour encore mieux répondre aux besoins des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Il s’agit également de rénover dans le cadre de France Travail l’accompagnement des publics les plus éloignés de l’emploi, notamment les allocataires du RSA. Une mission de concertation et de préfiguration de France Travail, associant l’ensemble des acteurs concernés, est en cours et aboutira en décembre 2022.

Le déploiement opérationnel de France Travail démarrera à compter du début de l’année 2023 ; il aura vocation à intégrer dans ce nouveau cadre les nombreux apports et enseignements liés aux programmes déployés dans le cadre du PIC, qui continueront à faire l’objet d’un investissement financier de l’État très conséquent en 2023.

D’ici ce lancement de France Travail début 2023, la haut-Commissaire et son équipe continueront de piloter notamment le dialogue avec les régions dans le cadre des Pactes régionaux d’investissement dans les compétences, l’action engagée en matière de capitalisation des meilleures pratiques du plan d’investissement à travers les Pactes régionaux et les appels à projet dans le champ de l’inclusion (100 % inclusion, Repérage des invisibles, Insertion professionnelle des réfugiés), et la poursuite du déploiement du plan de transformation et d’hybridation de la formation professionnelle. »

Bon à savoir : la feuille de route de France Travail n’est cependant pas encore arrêtée. En effet, Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises doit remettre son rapport de préfiguration après une ultime réunion prévue le 15 décembre prochain.

Quel budget sera alloué pour France Travail ? Et quel rôle joueront les Régions dans son déploiement avec que l’association des Régions de France ambitionne d’être un acteur majeur de la réussite de France Travail ?

A suivre !

Quitter la version mobile