Arnaque, comment dénoncer un centre de formation ?

  • Ce sujet contient 33 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Antoine, le il y a 2 mois.
9 sujets de 26 à 34 (sur un total de 34)
  • Auteur
    Messages
  • #1048559 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Ah non non surtout pas, signalez les faits sur le site officiel Moncompteformation (Rubrique « Que dois-je faire ? », point 4 « Signaler l’escroquerie »). Contactez la plateforme Info Escroqueries du ministère de l’Intérieur au 0 805 805 817 (numéro gratuit). Le service est ouvert de 9h à 18h30 du lundi au vendredi et déposez plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie ou encore par écrit au procureur de la République du tribunal judiciaire dont vous dépendez en fournissant toutes les preuves en votre possession.
    Vous pouvez être accompagné gratuitement dans cette démarche par une association de France Victimes au 116 006 (appel et service gratuits), numéro d’aide aux victimes du ministère de la Justice. Service ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h.

    #1049957 Répondre
    borimoli
    Invité

    Merci, Monsieur. Je viens de signaler l’escroquerie et j’ai pris rendez-vous chez un conciliateur de justice.

    #1051211 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Du nouveau la semaine prochaine sur ce sujet !

    #1056219 Répondre
    Tchanane
    Invité

    J ai subir une fraude sur mon compte es que je peux avoir une réponse merci cordialement

    #1056226 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    @Tchanane quelle est votre question et que vous est t’il arrivé précisément ?

    #1056761 Répondre
    Jean
    Invité

    En même temps faire une formation “dropshipping”, c’est apprendre à arnaquer vos concitoyens. Vous vous êtes vous-même fait arnaquer avant même de commencer, tant pis pour vous.

    #1056762 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    @Jean c’est pas gentil mais ça m’a fait rire 🙂

    #1056771 Répondre
    Gerondeau
    Invité

    Bonjour, je voudrais savoir comment une formation est éligible et élue dans le dispositif CPF, DIF. Car je connais une personne dans mon entourage dont la formation qui relève de l’escroquerie a été enregistrée dans ce dispositif. Apparemment, il n’y a aucun contrôle sur la réalité du terrain. Diplômes, formations, expériences, savoir-faire, structure, … sa formation créée par elle s’appelle ALMAE. Elle formerait des palefrenier-soignants, la communication intuitive avec les chevaux, le travail de reconversion de chevaux de courses galop par une méthode inventée par elle : “l’effacement de la mauvaise mémoire”, la thérapie par le cheval. Formation sur deux ans.
    Pour qui travaille dans le domaine équestre, sait qu’un palefrenier est un ouvrier qui nettoie les écuries, qui prend soin des chevaux(brosser, donner les médicaments, curer les pieds…), les nourrit, les sort au pré, entretient les espaces, manège, carrière, parcs, clôtures. Un travail de forçat qui nécessite des bras surtout, et aucune formation sauf si on lui demande de travailler les chevaux. Il ne s’appelle plus palefrenier, mais écuyer, moniteur, ou instructeur. Et cela demande des années de formation par de vraies structures professionnelles.
    La communication intuitive n’est pas un métier. C’est un don tout au plus. La communication animale demande des années de formation et de pratique continue.
    la reconversion de chevaux de course idem. C’est une vraie spécialité. Pour y accéder, il faut une connaissance approfondie des chevaux, du monde des courses, des années de formation et d’expérience.
    La thérapie par le cheval, surtout ici, cette dame prétend soigner un public de personnes handicapées psychiques, et autistes, est un domaine où plusieurs diplômes sont requis : connaissance de l’équithérapie (5 à 7 ans de formation), des maladies neurologiques(toute une vie de formation en médecine et en recherche sur la question.
    Cette dame qui a eu quelques mois de stage il y a une quinzaine d’année de massage ostéopathique dit ayurvédique énergétique, les clients humains se raréfiant, s’est reconvertie il y 4 ans en ostéopathe équine d’abord, mais très vite, s’est rendue compte que les propriétaires ne cautionnent pas son travail. Elle a trouvé cette faille dans l’administration : la formation via le CPF. les gens de l’administration ne savent rien sur le sujet. D’autant plus que c’est elle-même qui l’invente. Il n’y a aucune référence nulle part. Personne avant elle n’a osé.
    Le cheval elle l’a touché de près il y a 6 ans. Son niveau d’équitation équivalait à un galop1 et encore (Il y a 8 galop dans les niveaux de monte avant le monitorat. mais un G8 ne vous donne pas accès aux connaissances éthologiques ni bio-mécanique du cheval, encore moins le comportement animal, essentielles pour prétendre faire un dixième de la formation qu’elle prétend donner). Elle ne distinguait pas une boiterie d’un antérieur d’un postérieur. C’est toujours le cas d’ailleurs. car elle n’a aucune formation véritable depuis. Peut-être qu’elle a lu quelques livres. Il suffit de lui demander la preuve de son savoir, de ses formations (elle prétend être ingénieure mais jamais n’a révélé dans quel domaine) pour être fixé sur ses connaissances. Il suffit de lui poser une question sur le squelette du cheval pour déchanter. De lui demander de monter sur ses chevaux pour tomber des nues : elle ne sait rien. Les formateurs de renom avec lesquels je travaille mes chevaux ne pourraient prétendre à un quart de ses prétentions.
    Mais son public est un public de personnes fragilisées, de gens qui ne connaissent rien à la question équestre. Elle fait croire sur les antennes compatissantes comme France bleu qu’elle sauve les chevaux de course. De course galop seulement, car les trotteurs sont invendables, les chevaux de clubs sont cassés. Dans les courses de galop on jette les jeunes de 3/4 ans s’il ne font pas l’affaire. Ils sont traumatisés, abîmés car sont mis au travail trop jeune. Elle a trouvé le filon : avec une monitrice elle les remet d’aplomb pour les revendre à prix d’or aux gens novices : un cheval de course a toujours belle allure à cet âge.
    Mais elle n’est pas la première maquignonne ni la dernière. Ce que je trouve révoltant, c’est son public d’handicapés, qui la regarde avec admiration, impressionné par les chevaux de belle taille. Et les jeunes ados handicapés qu’elle fait bosser pour rien dans sa formation de “palefrenier-soignant”. Tout cela avec l’argent du contribuable. Non seulement ses écuries sont nettoyées gratuitement mais elle gagne de l’argent ! Et les parents la remercient de sa générosité. Tout bénef ! Une honte, à vomir.
    Comment une telle escroquerie peut-elle rendue possible par les organismes de l’état ? Demain je vais ouvrir un garage, pour former des garagistes. je suppose qu’on me demande quelques preuves de mon parcours de garagistes ? Non ?

    #1056779 Répondre
    Antoine
    Invité

    @Gerondeau pourrez-vous résumer votre message ?

9 sujets de 26 à 34 (sur un total de 34)
Répondre à : Arnaque, comment dénoncer un centre de formation ?
Vos informations :




1 + 9 =