Où va l’argent des OPCA s’il n’est pas utilisé

Étiqueté : 

  • Ce sujet contient 16 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par chicopepeto, le il y a 6 années et 1 mois.
17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #119899 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Chers amis travaillant dans un OPCA, si vous pouvez nous expliquer cela merci !

    #120019 Répondre
    Adrien
    Invité

    Vous soulevez là un tabou de cette réforme :]

    #120082 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Justement beaucoup de personnes se le demandent et je suis incapable d’y répondre. Je suppose que les années précédentes ça n’a pas été le cas, mais étant donné la situation catastrophique de cette année. Il me semble qu’il y aura du surplus, il est donc naturel de se demander à qui cela va profiter ? Si un membre peut nous expliquer ici cela serait bien utile.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 1 mois par Arnaud de Lingueo.
    #120304 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Nous dépensons + que nous collectons, grâce aux subventions. Si excédents il y avait, ça constituerait des réserves.

    #120349 Répondre
    Fastrack
    Invité

    S’ils dépensent plus qu’ils collectent,c’est pas pour financer les dossiers cpf.De quoi parlent -ils ?

    #120376 Répondre
    Marc André
    Invité

    Les Opca / Opacif financent :
    – les actions à l’initiative des salariés : CPF mais aussi CIF (congés individuels de formation), VAE (validation des acquis de l’expérience), contrats de professionnalisation
    – les actions à l’initiative des employeurs : plan de formation, périodes de professionnalisation, prestations de conseil diverses (gestion prévisionnelle des emploi et des compétences)
    – les dispositifs d’emploi/formation : contrat de professionnalisation, préparations opérationnelles à l’emploi, contrats de génération…
    Comme pour tous les dispositifs, les Opcas produiront un bilan financier pour le CPF, après son premier tour de piste, en 2016 donc.
    Tous ceci est très encadré d’un point de vue légal et très contrôlé (la cour des comptes veille régulièrement).

    #120382 Répondre
    Marc André
    Invité

    En bonus, un premier bilan du nombre de CPF financés par l’Afdas

    #120397 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Nous l’avions déjà twitté et nous le redisons si les OPCA était tous comme l’AFDAS le CPF aurait été un succès. Bon après 200 cela reste peu… il me semble bien que vous avez dépassé Uniformation qui étaient les premiers et qui sont particulièrement actif (ainsi que présent sur ce forum pour le bien de la réforme) il y à quelques semaines. Qui peut nous faire une copie du tableau du nombre de dossier CPF.

    Une autre personne peut répondre à cette question svp ?

    #120400 Répondre
    Adrien
    Invité

    Réserve ? Même pour le FPSPP ? Il me semblait que les excédents pouvait être capté par l’état.

    #120403 Répondre
    Marc André
    Invité

    Merci pour le compliment, ça fait plaisir.
    Uniformation et Opcalia restent en tête de liste a priori.
    Mais notez que nous ne sommes pas en concurrence. Nous sommes d’ailleurs partenaires sur plusieurs sujet (Opcalia, par ex, pour l’accueil de nos publics dans les territoires ultramarins, Uniformation pour des opérations d’information autour du CEP…).
    Et tous ces chiffres ne traduisent pas qu’une performance de l’Opca (même s’il y a un critère information / communication qui joue, notamment via le nouveau conseil en évolution professionnelle). Il sont aussi et surtout relatifs aux secteurs d’activités que nous gérons, au nombre de salariés concernés, à l’implication de certains employeurs etc…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 1 mois par Arnaud de Lingueo.
    #120421 Répondre
    Arnaud de Lingueo
    Maître des clés

    Nous ne souhaitons mettre personne en concurrence nous disons juste qu’il y a 3 ou 4 OPCA qui sont très réactives et qui se battent au quotidien pour faire avancer les choses et d’autres qui sont loin derrière.

    #120736 Répondre
    Marc André
    Invité

    @Adrien : le FPSPP gère ses propres fonds. Il ne peut pas y avoir d’excédents sur les sommes engagées pour les Opca (dans le cadre des appels à projet qu’il diffuse). Un euro versé à l’Opca est forcément dépensé par l’Opca. Après, comme vous le dites, l’État a la possibilité de puiser dans les réserves du FPSPP, c’est déjà arrivé. Mais là, on ne parle plus tout à fait de la même chose. FPSPP = fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, avec un axe très fort sur les demandeurs d’emploi et les personnes fragilisées.

    @Arnaud : le tableau dont vous parlez n’a pas été diffusé publiquement à ma connaissance, mais il est visualisable ici : http://willemsconsultants.hautetfort.com/archive/2015/05/08/cpf-le-live-5618301.html

    #120769 Répondre
    Adrien
    Invité

    Oui mais il me semble que les 13% (barème 2015) versé au FPSPP proviennent des cotisations prélevées par les OPCAs auprès des entreprises. Pour le reste des cotisations, content de voir que ce n’est pas le cas.

    Discussion intéressante en tout cas.

    Adrien

    #120802 Répondre
    Marc André
    Invité

    @adrien: l’Opca collecte les fonds FPSPP (pour le compte du FPSPP donc) et les reverse immédiatement et intégralement au FPSPP. Ce sont les Opca qui collectent car ils sont organisés pour ça, mais les fonds ne font que transiter. Ensuite, si les Opca se positionnent sur des appels à projet du FPSPP, ce dernier leur reverse les sommes engagées.

    #129622 Répondre
    Olivier PHELIP
    Invité

    Quelques éléments de réponse issus de la réglementation

    Les disponibilités d’un OPCA au 31 décembre sont constituées par les montants figurant aux comptes de placement, de banque et de caisse. Les placements sont toutefois appréciés à leur valeur liquidative (R. 6332-29 Al.1).

    Les disponibilités dont un OPCA peut disposer au 31 décembre d’une année donnée au titre du CPF ne peuvent excéder le quart des charges comptabilisées au cours du dernier exercice clos. N’entrent pas dans le calcul des disponibilités les dotations aux amortissements et provisions (Art. R. 6332-28-1).

    Les disponibilités excédant les montants dont l’OPCA peut disposer sont versées au FPSPP avant le 30 avril de l’année suivant la clôture de l’exercice (R. 6332-29 al2).

    Ces disponibilités excédentaires permettent notament de contribuer au développement de la formation des salariés des entreprises de 10 à 49 salariés par un versement complémentaire aux OPCA d’une part des sommes ainsi versées au FPSPP(Article L6332-21 6°)

    #130189 Répondre
    Adrien
    Invité

    Merci de ces précisions.

    Adrien

    #188665 Répondre
    chicopepeto
    Invité

    Bonjour,

    je défend mon Opca qui aujourd’hui a permis à de nombreux salariés de se former en langue Anglaise et espagnol sur leur temps de travail avec une prise en charge à 100% des coûts rémunération comprise.

    Grâce à cette prise en charge au réel,nous avons pu faire partir en formation 40 personnes soit le double de l’année dernière au premier trimestre.

    Comme quoi certain Opca joue le jeu!!!
    Cordialement

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
Répondre à : Où va l’argent des OPCA s’il n’est pas utilisé
Vos informations :




65 − = 58