Répondre à : Bureautique, Pao, web et le CPF

#2291
Babane Spot
Invité

Bonjour,

Nous sommes un “jeune” organisme de formation aux métiers du son et de l’image. Voilà à date ce que nous avons compris de la réforme après avoir appelé et rencontré une dizaine d’OPCA différents dont le nôtre (l’AFDAS) :

– Dans 90% des cas, les OPCA sont (ou semblent) perdus, certains se préparent visiblement et officieusement à licencier.

– Les organismes comme le nôtre (qui sont nombreux) font une croix quasi définitive sur les financements par le biais du CPF puisque les seules formations financées sont celles figurant sur la liste du CPF (Niveau Master, Licence, cqp …). Bienvenue dans l’économie réelle où bien sur tous les salariés de France s’absentent 6 mois-1 ans pour un CPF de 120H … Je suis curieux de savoir combien de cpf vont être utilisés dans les 6 prochains mois …

– A l’exception de l’AFDAS qui nous confie que pour l’instant les choses continuent comme avant pour les intermittents et les salariés du secteur (cela reste à vérifier dans la pratique), tous les autres OPCA ne financeront nos formations qu’à hauteur des cotisations des entreprises concernées, uniquement dans le cadre des plans de formation. En gros, si un salarié veut faire une formation, elle a intérêt à être utile pour son employeur, que le budget formation de celui-ci soit suffisant … Tout autre espoir serait vain.

En résumé et en mettant en commun les échos que nous avons de nos partenaires et concurrents, l’ensemble du secteur de la formation est menacé à court ou moyen terme, certains sont d’ors et déjà en train de licencier, d’autre ont déjà pris la décision de fermer. Et dans nos secteurs, réinventer un modèle économique est quasi impossible du fait de la taille extrêmement petite des marchés.
Nous sommes en train de commencer à nous fédérer pour interpeller fortement le gouvernement sur ce sujet.

A bientôt

– Les montants de prise en charge : impossible d’avoir une réponse, on entends ici et là 500 euros environs …(35h)

– Concernant Pôle emploi, nous avons eu 10 dossiers déposés, aujourd’hui aucun retour. Vous vous doutez bien qu’après les avoir appelé de nombreuses fois et d’avoir été les voir en direct, les pauvres sont perdus, pourquoi ne le seraient’ils pas ?

– je tiens à signaler quand même que su la masse de personnes que j’ai contacté, la personne dont je ne citerai pas le nom à l’AFEGOS a été particulièrement gentille et compétente. Ce qui devient suffisamment rare pour être signalé …