Ingénieur diplômé de l’école supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon spécialité électronique (Ecole supérieure de chimie, physique et électronique de Lyon / Université de Lyon) | 12426

Ingénieur diplômé de l’école supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon spécialité électronique (Ecole supérieure de chimie, physique et électronique de Lyon / Université de Lyon) | 12426

Code CPF:

12426

Objectifs:

Compétences communes La compétence visée par ce cursus est une compétence large en chimie et en génie des procédés. Les points forts sont les liens avec la recherche et l’industrie, l’international et la formation humaine. Les compétences des futurs ingénieurs portent donc sur les points suivants :Une connaissance scientifique à large spectre donnant les aptitudes nécessaires pour :

  • Modéliser, concevoir, développer des circuits intégrés analogiques, numériques et mixtes, des systèmes électroniques et microélectroniques
  • Modéliser, concevoir, développer, optimiser des systèmes informatiques en s’assurant de leur sécurité, de leur intégrité, de leur rentabilité et de leur pérennité
  • Modéliser, concevoir, développer des systèmes pour le traitement des signaux, des images et des télécommunications

La capacité à analyser les problématiques et les besoins industriels, à s’adapter rapidement aux exigences telles que la maîtrise des risques et la sécurité. Ces capacités sont développées en particulier lors des nombreux projets menés à l’école et des stages en entreprise effectués au cours des études.Une aptitude à travailler en contexte international :

  • Capacité à communiquer en anglais dans des situations variées et complexes avec une aisance particulière dans les sujets de sa spécialité.
  • Capacité à communiquer dans un registre clair et standard dans l’autre langue étudiée (8 langues au choix ).

La mobilité et la bonne appréhension de l’interculturalité sont favorisées par des mises en situation en langue étrangère au cours des 3 années : enseignements, rapports, exposés, posters scientifiques.Capacité à intégrer les problématiques économiques, sociales, environnementales et éthiques appuyée sur un ensemble de connaissances en sciences humaines, économiques et sociales.Aptitude à entreprendre des activités ou des projets innovants initiée dès le début des études par un projet de création d’entreprise mené en groupe.Aptitude à la recherche développée lors de projets de recherche menés au cours des études et prolongés pour environ 15% des élèves par un Master Recherche effectué au cours de la dernière année d’étudesCompétences développées dans chaque majeure : Architecture électronique et microélectronique : Capacité à modéliser, concevoir, développer des architectures de circuits intégrés et de systèmes électroniques toujours plus complexes, plus rapides, plus miniaturisés, moins onéreux et consommant le minimum d’énergie. Cette capacité implique une parfaite connaissance des outils mathématiques, des matériels et logiciels de modélisation, de conception et de test. Les secteurs visés sont tous ceux qui nécessitent de l’intégration, de l’automatisation, de la rapidité, tels que les télécommunications, l’automobile, la santé, etc.Systèmes informatiques distribués :

  • Capacité à intervenir en tant que développeurs / architectes de systèmes d’information ou développeur d’applications de calculs distribués. Il s’agit de mettre en oeuvre les technologies et plates-formes logicielles les plus innovantes et les plus performantes.
  • Capacité à gérer la sécurité des systèmes d’information sous l’angle technique et organisationnel.
  • Capacité à gérer des projets de développement informatique, en utilisant une méthodologie rigoureuse et des outils adaptés.

Réseaux et télécoms :

  • Capacité à modéliser et concevoir l’architecture des réseaux de données et de télécommunications.
  • Capacité à les dimensionner, les interconnecter, les administrer, les sécuriser et les faire évoluer en fonction des besoins, des coûts et des évolutions technologiques.

Images et algorithmes :

  • Capacité à réaliser une chaîne complète de traitement d’images compte- tenu d’impératifs de temps, de précision, de coût. Il est nécessaire de maîtriser les dispositifs d’acquisition, les algorithmes et outils mathématiques de modélisation, et les techniques informatiques permettant l’implémentation des méthodes de traitement sur les images acquises.
  • Capacité à mobiliser des connaissances en synthèse d’image.

La compétence visée par ce cursus est une compétence ‘systèmes’ large. Les points forts sont les liens avec la recherche et l’industrie, l’international et la formation humaine.

Domaine:

Électricité – électronique, Information, communication

Niveau de certification:
Niveau i (supérieur à la maîtrise)
Type de certification:
Inscription au RNCP:
Inscrit de droit
Code APE – Branche(s) Professionnelle(s):
999999 toutes branches
Région(s):
Toutes les regions
Formation initiale:
Oui
Apprentissage:
Non
Formation continue:
Oui
Contrat Pro:
Non
VAE:
Oui
Demande individuelle:
Non

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *