Master sciences, technologies, santé mention sciences, terre et environnement spécialité hydrogéologie et transferts / hydrogeology and associated transfers (Université Poitiers) | 10878

Master sciences, technologies, santé mention sciences, terre et environnement spécialité hydrogéologie et transferts / hydrogeology and associated transfers (Université Poitiers) | 10878

Code CPF:

10878

Objectifs:

3 niveaux de mise en œuvre sont précisés ci-dessous : (1) = avec un encadrement, (2)= en autonomie, (3)=avec capacité à transmettre, voire innoverCompétences organisationnelles :

  • Travailler en autonomie (2) : établir des priorités, gérer son temps, s’auto-évaluer, élaborer un projet personnel de formation
  • Utiliser les technologies de l’information et de la communication (3)
  • Effectuer une recherche d’information (3) : préciser l’objet de la recherche, identifier les modes d’accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre
  • Mettre en œuvre un projet scientifique ou d’ingénierie (2) : définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action
  • Réaliser une étude (2) : poser une problématique ; construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements
  • S’intégrer dans un milieu professionnel (3) : identifier ses compétences et les communiquer, situer une entreprise ou une organisation dans son contexte socio-économique, identifier les personnes ressources et les diverses fonctions d’une organisation, se situer dans un environnement hiérarchique et fonctionnel, respecter les procédures, la législation et les normes de sécurité- Mettre en œuvre une démarche expérimentale (3) : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d’erreur ; analyser des données expérimentales et envisager leur modélisation
  • Utiliser, amender, puis valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux ; apprécier les incertitudes et/ou éventuelles incohérences entre résultats et hypothèses sous-jacentes à un modèle ; résoudre par approximations successives un problème complexe (3)
  • Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données (3)
  • Utiliser des outils mathématiques et statistiques (3)
  • Utiliser un langage de programmation (2)

Compétences scientifiques générales

  • Respecter l’éthique scientifique (3), Connaître et respecter les réglementations (2)
  • Faire preuve de capacité d’abstraction (3)
  • Analyser une situation complexe (3), Adopter une approche pluridisciplinaire ou être capable de l’orchestrer (3)

Compétences relationnelles :

  • Communiquer (3) : rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés, prendre la parole en public et commenter des supports, communiquer en langues étrangères (compréhension et expression écrites et orales : niveau B1, voire B2
  • Travailler en équipe (3) : s’intégrer, se positionner, collaborer

Compétences disciplinaires spécifiques

  • Utilisation courante des systèmes d’informations (SIG, Bases de données, etc.)
  • Utilisation courantes des outils de mathématiques appliquées et de modélisation attenants aux fonctionnements généraux des hydrosystèmes continentaux (modèle mécanistes de nappe, calculs de base d’hydraulique à surface libre, outils statistiques et systémiques de l’hydrologie spatiale)
  • Connaissance affirmée des nouvelles sources d’information pour la compréhension de la dynamique de l’eau sur les surfaces continentales, en particulier, outils de la télédétection et imagerie aéroportée, hydrogéophysique et géophysique en puits
  • Suivi de l’actualité scientifique dans les domaines des Sciences de la Terre, de l’Univers et de l’Environnement mobilisation des ressources, recherches et analyses bibliographiques).
  • Présentation orale et écrite et valorisation des travaux, incluant la médiation entre services techniques et décideurs de la Société Civile
  • Connaissance des arcanes et du fonctionnent des instances en charge de la gestion de l’eau et des patrimoines naturels

Spécialité :

  • Maîtrise des concepts et de la physique du couplage entre chimie solide-solution et transport, hydrodynamique de systèmes complexes comme les corridors fluviaux, leur zone de transition et les nappes d’accompagnement
  • Techniques d’ingénierie de réservoir. (
  • Techniques générales de remédiation – décontamination
  • Fonctionnement des hydrosystèmes continentaux et conditions de forçages naturels et anthropiques
  • Incidence des aménagements de paysages urbains et agricoles sur le cycle de l’eau et les moyens de sa protection-restauration
  • Maîtrise des outils modernes d’identification, d’analyse et de résolution des problèmes liés à la protection, la réhabilitation et la gestion de l’eau, des sols et des zones humides
Domaine:

Sciences

Niveau de certification:
Niveau i (supérieur à la maîtrise)
Type de certification:
Inscription au RNCP:
Inscrit de droit
Code APE – Branche(s) Professionnelle(s):
999999 toutes branches
Région(s):
Toutes les regions
Formation initiale:
Oui
Apprentissage:
Oui
Formation continue:
Oui
Contrat Pro:
Oui
VAE:
Oui
Demande individuelle:
Non

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *