Cnefop : bilan et perspectives

1 réponse

  1. Didier Cozin dit :

    Pour un salarié en poste, qui souhaite évoluer dans son entreprise le CEP ne sert à rien, ce sont les managers, les RH, le service formation ou les collègues qui peuvent aider un salarié à évoluer dans son entreprise (tout en se formant si nécessaire)

    Pour un salarié souhaitant quitter son entreprise, le CEP n’est pas plus utile (en 2 ou 3 heures de RDV que faire ?)
    Dans ce cas de figure il y a évidemment le bilan de compétences qui existait depuis 20 ans mais qui a été torpillé par la “réforme” de 2014 (avant d’être restauré depuis janvier 2017).
    Il y a enfin les chômeurs, pour ceux-ci le CEP pourrait servir si le référent pôle emploi n’est pas disponible mais sur quelles compétences, connaissances du secteur privé ces conseillers pourraient-ils s’appuyer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *