CPF attention aux démarchages téléphoniques !

Les arnaques liées aux comptes personnels de formation (CPF) ne cessent d’exploser ces derniers temps. Des individus mal intentionnés récupèrent les mots de passe et identifiants de leurs proies par téléphone. Ensuite, ils vident le compte formation crédité de la victime. Découvrez un extrait d’échanges avec une arnaqueuse spécialisée dans ce type de crime à travers les prochaines lignes.

Les propriétaires de CPF victimes d’arnaques

Ces derniers jours, l’actualité médiatique se focalise autour d’une nouvelle forme d’arnaque en rapport avec les CPF ou Compte Personnel de Formation. Les plaintes et les accusations reçues ne cessent en effet d’exploser. Dans une publication datant du mois de mars dernier, France info tire la sonnette d’alarme. En grand titre, on pouvait lire l’inscription : « Arnaque : une dizaine de milliers de comptes personnels de formation piratés ».

Le magazine Le Parisien rapporte également le témoignage d’une victime de ce genre d’escroquerie. Cette dernière souligne avoir perdu jusqu’à 1 600 euros. Enfin, RTL, de son côté, précise que les arnaques ont commencé depuis plusieurs mois, en mettant en garde le public sur les « tentatives de détournement du CPF ». D’où l’intérêt de redoubler de vigilance, surtout lorsque vous entendez le mot « CPF » lorsque vous décrochez votre téléphone.

Le CPF en quelques mots

Mais qu’entend-on exactement par CPF ou Compte Personnel de Formation ? Ce concept a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation) pour permettre aux bénéficiaires d’acquérir des droits à la formation. Ces avantages peuvent ainsi être utilisés à tout moment, au cours d’une carrière professionnelle. L’objectif étant de permettre aux salariés de renforcer leurs compétences à travers différentes formations proposées.

Depuis le début de l’année 2019, les droits en question sont crédités systématiquement en euros. En effet, auparavant, ils avaient été accordés en fonction des heures de travail, sur le compte des employés, par leurs employeurs. À l’époque, le seuil maximum à ne pas dépasser était de 5 000 euros.

Selon un spécialiste chargé de venir en aide aux victimes d’arnaques, beaucoup de salariés ignorent exactement comment fonctionne le système de CPF. Un manque de connaissance qui, selon lui, va bénéficier aux escrocs, pour leur permettre de passer des formations à leur propre guise. Ces derniers peuvent aussi proposer des formations « fake » qui n’auront jamais lieu.

Extrait de notre discussion avec une arnaqueuse de compte CPF

Revenons-en à présent à nos échanges avec l’arnaqueur. La personne au bout du fil commence par nous poser plusieurs questions. Par exemple, elle nous demande notre statut : employé, à la retraite, etc. Elle souhaite également savoir si nous sommes au courant de notre CPF.

Par la suite, la discussion prend une tournure quelque peu surréaliste. Nous décidons de nous faufiler dans la peau d’une jeune retraitée et nous nous excusons, car nous n’avons pas beaucoup de temps pour échanger ce jour-là. Une erreur à ne surtout plus commettre ! En effet, il est inutile de s’excuser dans ce genre de situation.

À noter : selon Michel Yahiel, responsable des politiques sociales à la Caisse des Dépôts cité par France info : « À partir de l’instant où une personne vous parle du CPF au téléphone, vous raccrochez, car c’est une escroquerie. Nous ne contactons jamais les bénéficiaires. »

Les cas de figure qui peuvent se présenter lors d’arnaques au CPF

Lors de la discussion, l’arnaqueuse souhaite obtenir le numéro de sécurité sociale de sa cible afin d’avoir accès à son compte CPF. Certains d’entre eux demandent également le mot de passe qui permet d’accéder à la plateforme « Mon Compte Formation » ou d’ouvrir directement un compte par téléphone avec le propriétaire du CPF.

Dès fois, il arrive que l’escroc soit déjà au courant des informations personnelles de la victime (nom et prénom, identification sécurité sociale…). Cette dernière peut voir une inscription à une formation s’afficher sur la plateforme, à son insu, dès qu’elle se connecte à son compte CPF.

Que faire si vous avez déjà fourni vos codes d’accès à un arnaqueur ?

Vous pouvez à tout moment naviguer sur la page d’accueil du site Mon compte formation. Vous y trouverez les consignes à suivre dans la mesure où vous avez

transmis (volontairement ou involontairement) vos codes d’accès. Il suffit de changer dans l’immédiat les mots de passe et vérifier au passage l’historique.

Nous vous recommandons également de rapporter l’hameçonnage au site officiel. Aux dernières nouvelles, les escrocs ont déjà réussi à arnaquer plus de 10 000 personnes. Ce qui équivaut à des dommages totaux atteignant les 12 000 euros. Face à l’ampleur des dégâts, le parquet de Paris a décidé d’ouvrir une enquête en bande organisée.

À noter : à l’issue de nos échanges téléphoniques avec notre interlocutrice, nous nous sommes mis d’accord pour nous rappeler. Mais ce second appel n’a jamais eu lieu…

Pour éviter ce type de mésaventure, nous vous invitons à prendre contact avec notre équipe en visitant notre site web Lingueo.com. Des experts qualifiés se feront un plaisir de vous accompagner pour votre formation CPF. Vous pouvez directement trouver la formation de votre choix ou contacter un conseiller en remplissant le formulaire dédié.

Crédit image LumenSoft Technologies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *