Réaction de la FFP au Plan d’Investissement dans les Compétences

1 réponse

  1. Didier Cozin dit :

    Si le gouvernement table sur 15 milliards d’euros pour 300 000 chômeurs de moins soit (50 000 euros de dépenses par personne retrouvant un emploi) c’est que ces crédits serviront d’abord à arroser le sable des organismes de formation publics.

    300 000 personnes (jeunes et chômeurs) de plus au travail sur 5 ans c’est ridicule at ça ne tient pas la route : 120 000 jeunes sortent sans aucune éducation de l’école (600 000 sur 5 ans) Quant au chômage des non qualifiés il montera encore plus vite du fait de la libéralisation (nécessaire) du code du travail.

    La FFP a parfaitement raison : 6 millions d’actifs sont insuffisamment qualifiés en France, parmi eux 2 millions de salariés illettrés, des centaines de milliers de migrants et la focalisation de la formation sur les seuls chômeurs est regrettable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *