Osez l’ évolution professionnelle

Lancement aujoud’hui officiel d’une campagne nationale sur le conseil en évolution professionnelle  initiée par le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels avec la participation des Fongecif / Faftt, des Opacif hors champ (*) et l’Apec.

Le conseil en évolution professionnelle

jose-cep-campagne

écouter mes envies et trouver ma voie ? J’ose – Campagne pour le CEP

Le Conseil en Évolution Professionnelle issu de l’ANI du 11 janvier 2013 et créé par la loi du 14 juin 2013 n’est pas un dispositif. C’est un enjeu de société qui consolide le droit personnel à l’initiative. Service gratuit et accessible à tous, le Conseil en Évolution Professionnelle a pour objet de favoriser l’évolution et la sécurisation des parcours professionnels des personnes.

Il est dispensé par des professionnels issus de 5 opérateurs nationaux : les Fongecif / Faftt, les Opacif hors champ (*), l’Apec, Pôle Emploi, les Missions Locales et Cap Emploi.

Un enjeu de société : un droit pour tous, une chance pour chacun le cep

le cep est un enjeu de société parce qu’il concilie mobilité professionnelle et sécurisation des transitions professionnelles des personnes. Donner les informations utiles et pertinentes sur le marché du travail, faire le point sur le projet professionnel de la personne, sur ses compétences actuelles et celles à acquérir, concevoir le cas échéant le financement d’un parcours de formation en mobilisant différentes ressources… Le CEP est bien un levier non prescriptif des transitions professionnelles, un accompagnateur de démarches personnelles reposant en premier lieu sur l’initiative individuelle.

Une campagne de communication pour « oser »

campagne-cep-busJ’ose« Osez l’évolution professionnelle » et nous vous accompagnerons dans votre projet ! C’est tout le sens de la campagne nationale de presse lancée par le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP), à laquelle se sont associés les Fongecif / Faftt, les Opacif hors champ (*) et l’Apec.

C’est une campagne grand public qui est prévue par le FPSPP entre le 21 septembre et le 10 octobre 2016 dont l’objectif est de mieux faire connaître le dispositif CEP et d’inciter les actifs à le mobiliser. Plusieurs supports de communication seront sollicités :

  • Un affichage bus dans les principales villes de la France métropolitaine (4850 faces dans plus de 40 villes)
  • La diffusion d’un film de 30s dans plus de 260 cinémas (plus de 1 000 salles de cinéma, 1,1 million de spectateurs)
  • La publication d’encarts dans la presse quotidienne régionale (62 titres, plus de 5 millions d’exemplaires par jour, 18 millions de lecteurs soit 36 millions pour les 2 parutions)
  • La diffusion de bannières Web sur les sites internet de la presse quotidienne régionale (46 titres, plus de 16 millions de vues par mois)

Un site internet pour trouver son conseiller

La campagne de communication doit permettre d’informer sur l’existence du CEP mais surtout de faciliter sa mobilisation. Pour cela, la campagne invitera à se rendre sur www.mon-cep.org, site internet créé avec le concours de l’ensemble des partenaires de cette opération. Sur ce site, les internautes pourront bénéficier d’une information pratique leur expliquant l’intérêt et le fonctionnement du CEP. Ils pourront également consulter le « portail de redirection » pour mobiliser leur conseiller en fonction de leur situation et de leur secteur d’activité.

Une campagne de rebond est également prévue en région dans les jours et semaines suivant le plan de communication national. Cette mise en commun des moyens des partenaires sociaux sur le Conseil en Évolution Professionnelle manifeste une réelle volonté d’œuvrer ensemble pour la sécurisation des parcours professionnels des personnes s’engageant dans une mobilité.

Le planning de la campagne :

campagne-planningstrat

En savoir plus sur le conseil en évolution professionnelle :

Que pensez-vous de cette campagne ?

4 réponses

  1. cozin dit :

    Encore des millions claqués en pure perte. Le CEP ne sert à rien pour les salariés en entreprise. Pour s’orienter ils ont
    – le bilan de compétences
    – leur manager et service RH
    – les fongecifs en cas de reconversion ou de rupture professionnelle

    aucun salarié n’ira rencontrer un CEP qui de toute façon ne lui sera d’aucune utilité puisqu’il ne peut pas connaître tous les milieux professionnels ni construire un bilan comme le fait un prestataire de bilans de compétences sur 24 heures étalées sur 3 mois

    Le CEP, l’autre idée débile de la réforme (avec le CPF)

  2. CEP dit :

    Bonjour,
    Je réponds à ce commentaire plus que douteux. Je suis Conseiller en évolution professionnelle dans un OPACIF (et non un FONGECIF!!!) et depuis la mise en place du CEP, nous avons accompagné des dizaines de salariés. Je ne remets pas en cause l’existence ni le bien fondé du bilan de compétences. Le CEP est complémentaire et permet d’accompagner les salariés dans leur projet sur un temps plus réduit que le bilan.

  3. CEP dit :

    @cozin :
    Le CEP est gratuit et s’adresse à tout les actifs ! Enfin un dispositif qui permet à tous (sauf étudiants et retraités) d’obtenir des réponses à ses questions et d’avoir une aide concrète dans ses démarches.
    Malheureusement, tout le monde n’a pas la chance d’être salarié… Et pour ceux qui le sont, il faut :
    – Avoir suffisamment d’ancienneté pour bénéficier du financement d’un bilan de compétences (5 ans d’ancienneté dans le salariat et 1 an dans l’entreprise) ;
    – Etre dans une grande entreprise pour avoir un manager ou un service RH… La plupart des salariés sont dans des PME ou TPE ;
    – Réussir à obtenir le financement d’un Congé Individuel de Formation qui est soumis à de nombreuses conditions !
    Le CEP est justement là pour trouver des solutions alternatives et optimiser les fonds attribués à la formation professionnelle.

  4. nascimento dit :

    Bonjour,

    Comment devenir CEP ? y a t il une formation pour cela ?
    Il me semble que ce dispositif est plus que précieux pour accompagner les actifs dans le nuage nébuleux de la formation et de l’évolution professionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *