Changer de métier grâce au Compte Personnel de Formation

Face au chavirement économique causé par la pandémie de Covid-19, de nombreux salariés se sont posé des questions par rapport à leur situation professionnelle. Si certains ont dû se contenter d’un travail  à temps partiel pour garder leur poste, d’autres sont obligés de changer radicalement de métier. Toutefois, la reconversion professionnelle est un sujet assez délicat qui reste encore flou pour certains. C’est là que le Compte Personnel de Formation entre en jeu. 

Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation ?

Mis en vigueur depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation ou CPF est un dispositif qui permet à un salarié, un demandeur d’emploi ou un travailleur indépendant de bénéficier d’un financement, afin de suivre certaines formations. Remplaçant le DIF, le CPF a été mis en place pour maintenir l’employabilité de la personne concernée, tout en sécurisant son parcours professionnel. 

Selon l’éligibilité de la personne et certaines conditions, le CPF peut financer les frais pédagogiques dans sa totalité ou partiellement. Cependant, il ne prend pas en charge les frais annexes comme l’hébergement ou les frais de transport.

Variant du CPF classique, le CPF de Transition Professionnelle permet à un salarié de bénéficier d’un congé de reconversion. Ce dernier permet au salarié de suivre une formation pour se préparer à une reconversion professionnelle.

CPF : pour qui et comment fonctionne-t-il ?

Le Compte Personnel de Formation concerne toute personne entrant sur le marché du travail jusqu’à son départ à la retraite. Ces personnes peuvent être :

  • des salariés ;
  • des demandeurs d’emploi ;
  • des conjoints collaborateurs ;
  • des membres d’une profession libérale.

Votre compte sera alimenté automatiquement chaque année selon le temps de travail que vous avez réalisé avec un plafond de 5000 € (8000 € pour les non qualifiés et ceux qui bénéficient de l’obligation d’emploi). Si vous changez de catégorie à plusieurs reprises en une année, l’alimentation annuelle ira sur la plus favorable.

En ce qui concerne les formations éligibles, celles-ci doivent figurer dans la liste des formations permettant d’acquérir le socle CléA (Socle de connaissances et de compétences). Vous pouvez également bénéficier d’un financement CPF si vous :

  • suivez une formation au permis B ;
  • suivez une formation visant à obtenir une certification inscrite au RNCP ;
  • êtes bénévole ou volontaire en service civique et que vous souhaitez acquérir une compétence dans le but de mener à bien vos missions.

Les avantages du Compte Personnel de Formation

Grâce à ce dispositif, les bénéficiaires pourront accéder facilement à des offres de formation par le biais de l’application Mon Compte Formation. Ce compte leur permet de trouver facilement et rapidement la formation correspondant à leur profil, afin de changer de métier en toute tranquillité. 

Par ailleurs, il est désormais possible de suivre le montant de ses droits à la formation sur Internet. Autrement dit, vous pouvez connaître la formation adaptée à votre budget depuis chez vous ou demander des financements complémentaires si vous souhaitez accéder à des formations que votre budget ne pourra pas couvrir. 

Vos crédits en tant que bénéficiaire du CPF vous permettront de vous inscrire aux formations les plus sollicitées par les recruteurs comme le transport et la logistique, l’informatique et surtout les langues étrangères. En effet, le domaine linguistique figure parmi les favoris actuellement, sachant qu’il s’agit de la clé principale pour s’ouvrir à l’international. Que vous souhaitiez vous reconvertir ou renforcer vos compétences, maîtriser une ou plusieurs langues étrangères vous ouvrira toutes les portes.

Démarrez dès à présent votre formation linguistique Lingueo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *