CPF : nouveau contexte, nouvelles opportunités

Après deux ans de formation, le CPF se développe : le nombre de bénéficiaires augmente rapidement – surtout dans le cadre de projets partagés avec l’employeur – les formations éligibles sont plus nombreuses et plus diversifiées, les pratiques de financement se stabilisent.

Nouveau contexte, nouvelles opportunités

La loi Travail contribue à ce développement en rendant éligible de nouvelles actions : bilan de compétences, actions de formation à la création ou reprise d’entreprise. Elle entérine également la possibilité pour les OPCA de définir librement leur politique d’abondement. Ce développement a pour effet une évolution des règles de financement : certains OPCA sont amenés à revoir leurs plafonds de prise en charge ou à fixer des quotas financiers par branche.

Demos vous propose un échange sous forme de petit-déjeuner / présentation / débat, avec Jean-Pierre Willems le mardi 2 mars 2017 dans ses locaux de la Grande arche de la Défense.

Date : jeudi 2 mars de 8 h 30 à 10 h 30
Lieu : Demos
Arche de la Défense
1 parvis de la Défense
92000 Nanterre

La fin de la gestion du CPF par les OPCO

C’était l‘une des propositions d’Emmanuel Macron en 2017, à l’époque candidat à la présidentielle, que vous pouvez retrouver dans son programme publié le 2 mars 2017 et relayé sur CPFormation ici : Emmanuel Macron : pour la fin de la gestion paritaire de la formation ?

Constatant la complexité de l’accès à la formation, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances avait comme projet de dessaisir les partenaires sociaux du pilotage des différents dispositifs au niveau national. Une idée qu’il avait eu l’occasion de présenter, lors de la sortie de son livre « Révolution ». Emmanuel Macron souhaitait et souhaite toujours, désormais président, rendre la formation professionnelle plus transparente* et plus efficace, permettant à chacun de concrétiser un véritable projet professionnel individuel.

Et bien, pour tout ce qui concerne le Compte Personnel de Formation (CPF), nous y sommes : À compter du 1er décembre 2019, l’instruction et le financement des dossiers CPF ne seront plus assurés par votre OPCO mais par la Caisse des dépôts et consignations.

1 réponse

  1. DECADI ELODIE dit :

    Bonjour

    Est il prévu une redifussion video de cet évenement sur une chaine you tube ou autre car je viens seulement de prendre connaissance de cet évènement qui m’intéresse au plus haut point. Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *