En direct des deux ans de Mon Compte Formation

2 réponses

  1. Guérin dit :

    Quatre priorités je pense sur lesquelles le Ministère du Travail doit se concentrer:
    -Pour le CPF et QUALIOPI,lutter de façon systématique avec la justice contre les fraudeurs et escrocs (des réseaux sont en train de se mettre en place)
    -Encourager individuellement les actifs à se former (avantages fiscaux,de déroulement de carrière ou d’emploi )
    -Encourager fiscalement les entreprises à la mise au point de véritables GPEC et de plans de compétences.(on en est loin..)
    -Affirmer un soutien de principe aux consultants- formateurs -Indépendants comme experts spécifiques en appui des formations catalogue et sur étagères.Leurs prestations haut de gamme dans la prise en compte systémique des situations individuelles et collectives ne sont pas sur le même segment de concurrence que les formations de masse assurées par les edtech .Il y a confusion de genre et de rôle dans le développement de la FPC en France alors que l’enjeu de qualité et de performance place la France en concurrence sur l’innovation dans les pays de l’OCDE.La massification n’aura que l’effet statistique à son crédit.Un peu maigre….compte tenu de la course à la compétitivité ….

    • Arnaud de Lingueo dit :

      Bonjour Madame Guérin,
      Merci pour votre participation.
      Accepteriez-vous de développer ces point dans un interview ou u article sur le futur du Compte Personnel de Formation ?
      Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *