Bientôt la fin du paritarisme dans la formation ?

2 réponses

  1. Aaron dit :

    Si le paritarisme agissait pour le peuple (salariés et employeurs) cela serait scandaleux d’envisager de les éloigner de la formation, mais il n’agit que pour lui-même et cela dans la plus grande opacité.
    Seulement ceux du bas de l’échèle du paritarisme sont convaincus de faire le bien. L’état qui est le seul vrai partenaire des « partenaires sociaux » a les idées clairs sur la valeur ajoutée de cette association de bienfaiteur auto-déclarée… Résultat : il souhaite s’en débarrasser depuis des années.

  2. cozin dit :

    Les syndicats auront un vrai rôle à jouer à l’avenir pour la formation…mais plus depuis Paris, plus avec des ANI (qui sont des comédies sociales) mais en proposant leurs services (et des financements) aux salariés pour les accompagner dans leur professionnalisation
    Sur les 15 milliards des CE une bonne partie de ces sommes pourrait servir à financer la formation des salariés, plus pour les arbres de Noël ou les vacances des salariés.
    La formation a été trop longtemps négligée et considérée comme une cagnotte pour le monde syndical, c’est terminé, les syndicats doivent vivre (ou mourir) des cotisations de leurs adhérents, pas des subsides publics ou de l’argent de la formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *