Changez de métier : devenez esthéticienne !

Vous aspirez à une carrière d’esthéticienne ? C’est un métier passionnant et qui requiert des connaissances sur les soins de la peau, les massages esthétiques, la manucure, l’épilation, le maquillage, les cosmétiques… Autrement dit, une formation au préalable s’avère indispensable pour pouvoir évoluer dans le secteur du bien-être et de la beauté. Même lorsqu’on est salarié d’une entreprise dont le secteur d’activité est différent de l’esthétique, il est possible de préparer un CAP Esthétique.

Devenir esthéticienne : les qualités requises

Selon sa spécialisation, l’esthéticienne sera amenée à évoluer en instituts de beauté, dans les parfumeries, dans les salons de coiffure ou encore dans les centres de thalassothérapie. Aussi, elle se doit d’être une ambassadrice de la beauté, du bien-être et de l’élégance.

Ajoutez-y les qualités telles que la politesse, l’amabilité, la discrétion, la vivacité d’esprit. Une esthéticienne doit également avoir le sens du commerce et la capacité de prendre des initiatives. Sur le plan physique, c’est un métier qui nécessite une bonne dose d’endurance, de l’habileté manuelle et de la douceur.

Métier d’esthéticienne : les formations indispensables

Pour pouvoir démarrer une carrière en tant qu’esthéticienne, il faudra d’abord réussir son CAP esthétique en candidat libre, pour ceux et celles qui ont déjà un métier à côté. Vous avez ainsi la possibilité de travailler les cours le soir ou le week-end. Et pour optimiser vos chances de réussite, il vaut mieux se faire accompagner par une école en ligne.

Vous travaillerez en fonction de votre disponibilité et l’école vous aidera à trouver un stage. Quoi qu’il en soit, les professeurs vous accompagnent tout au long de la préparation. Vous aurez également à passer des examens blancs pour réussir le CAP.

Changez de métier : devenez esthéticienne !
Changez de métier : devenez esthéticienne !

Esthétique : salaire et possibilités d’évolution

L’accès à la profession d’esthéticienne est possible dès l’obtention d’un CAP, néanmoins, vous pouvez poursuivre jusqu’au niveau Bac +2. Pour ce faire, il convient de suivre les formations dans le but d’obtenir le Brevet professionnel esthétique-cosmétique-parfumerie, puis le Bac Pro esthétique et enfin le BTS esthétique-cosmétique-parfumerie.

Professionnellement parlant, une esthéticienne débute généralement en tant que salariée en institut de beauté. Au fur et à mesure des années, elle peut prétendre au poste de gérante de salon de beauté ou évoluer en tant que démonstratrice pour une marque de produits cosmétiques.

Plusieurs options sont également envisageables : conseillère en cosmétique, relookeuse, maquilleuse professionnelle… Côté salaire, sachez qu’une esthéticienne débutante gagne environ 1430 euros.

Esthéticienne : un métier qui nécessite de la passion et un sens artistique

Comme n’importe quel métier, celui d’esthéticienne requiert de la passion, le souci du détail voire un sens du perfectionnisme. Les soins doivent ainsi être réalisés avec plaisir afin d’assurer la satisfaction du client.

En plus de la passion, c’est un métier qui vous permettra de développer votre sens artistique, car, effectivement, il faudra maîtriser l’harmonie des couleurs au niveau du maquillage. Son objectif étant de mettre en valeur le visage, le teint et les yeux de ses clientes.

Si besoin, l’esthéticienne prodiguera des conseils pour que ses clientes puissent reprendre confiance en elles et assumer leur personnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *