Le sénat examine le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

1 réponse

  1. Didier COZIN dit :

    Visiblement les Sénateurs ont une meilleure connaissance du milieu et des capacités de la formation. Le problème du texte du ministère du travail c’est qu’il n’est pas amendable et devrait être complètement réécrit pour être utile. On va donc avoir une nouvelle usine à gaz qui devra être reprise dans 5 ans comme d’habitude ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *