Enquête : BRUT vous explique les arnaques CPF en 5 minutes

1 réponse

  1. Jean-Philippe Beq dit :

    Bonjour,
    Pourquoi la loi permettant la monétisation du CPF a-t-elle été votée en dépit de ce que prévoyaient les acteurs de terrain de ce secteur d’activité ?
    Ces vols, cette gabegie étaient prévisibles. Les prises en charges auraient dû rester comptabilisées en heures. Ainsi, plus d’arnaques et un contrôle strict effectués par les OPCO.
    Cette réforme de la Formation Professionnelle Continue n’a pas empêché les escrocs de continuer de sévir tout en enlisant les Organismes de Formation vertueux dans des protocoles administratifs inutiles et très coûteux.
    Plusieurs Organismes de formation, ô combien non-qualitatifs, voire escrocs ont reçu la précieuse certification “Qualiopi” ! Le public est abusé par le mot “Qualité” alors que cette certification ne permet en aucun cas de s’assurer de la qualité d’une formation !

    Le détournement de l’argent de la formation est patent alors que le pays manque cruellement de personnel formé.
    Gabegie ? Sans aucun doute.
    Ouverture du “marché” à des organismes escrocs ? C’est une évidence.
    Est-ce que ceci était su et/ou calculé en amont de la réforme ? Il est possible d’y réfléchir sans rougir.

    Quoiqu’il en soit, les OF escrocs perdurent, les OF vertueux souffrent de complications administratives imposées et nos autorités peinent visiblement à trouver des moyens efficaces pour contrer les voleurs.

    Je propose de supprimer les certifications qui ne prouvent rien et de les remplacer par un contrôle annuel inopiné des OF par un fonctionnaire de la DIRECCTE. Une bonne gestion de l’argent de la formation passe par un contrôle efficace des agissements des OF.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *