Interview d’Yves Hinnekint, Directeur général d’ Opcalia

Yves-Hinnekint-Opcalia

Yves Hinnekint, Directeur général d’Opcalia

Suite à l’annonce du pacte de confiance signé entre OPCALIA et la FFP le 30 juin 2016, nous avons eu le plaisir d’interviewer pour vous Yves Hinnekint, Directeur général d’Opcalia

Pourriez-vous vous présenter pour nos lecteurs ?

Bonjour, avant tout je vous remercie de nous avoir sollicités pour cet interview. En quelques mots, je suis Directeur général d’Opcalia, j’ai d’abord étudié à l’Institut supérieur du commerce (ISC) de Paris, puis j’ai occupé divers postes dans la fonction financière avant de rejoindre le beau monde de la formation professionnelle continue en 1994, en tant que Directeur régional Ile-de-France du FAFSEA (Fonds national d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles). En 2002, j’ai intégré le réseau des Opcareg en tant que Directeur général d’Opcareg Ile-de-France puis en novembre 2006, de l’Opcib-Ipco, qui devient Opcalia en 2007. En septembre 2014, j’ai été nommé Administrateur délégué général du réseau « Compétences & Développement » et depuis mars 2016, je suis re-Directeur général d’Opcalia.

Pourriez-vous nous présenter Opcalia ?

Opcalia est un organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) par l’Etat.
Interprofessionnel et de branches, nous collectons les cotisations annuelles des entreprises au titre de la formation professionnelle continue des salariés et finance la formation à travers différents dispositifs : Plan de formation, Période et Contrat de professionnalisation, Compte personnel de formation (CPF), Bilan de compétences, Validation des acquis de l’expérience (VAE).
En français dans le texte, nous accompagnons la performance des entreprises et contribuons à l’évolution professionnelle des individus en facilitant la formation et le développement des compétences.

placer l’humain au cœur de l’action en agissant équitablement en direction des employeurs et des salariés dans toutes nos entreprises, y compris les plus petites

Nous agissons en faveur de l’insertion professionnelle, du maintien dans l’emploi en développant notamment l’alternance (professionnalisation et apprentissage), de la mobilité.
Notre éthique : placer l’humain au cœur de l’action en agissant équitablement en direction des employeurs et des salariés dans toutes nos entreprises, y compris les plus petites.

Nous sommes force de conseil et accompagnons :

  • les branches et secteurs sur leur politique emploi-formation,
  • les entreprises et leurs salariés sur le développement des compétences et de la performance,
  • les transitions professionnelles au travers de partenariats avec Pôle emploi, les OPP, les Régions
  • les organismes de formation sur la qualité de leur offre,
  • les partenaires institutionnels dans la mise en œuvre de leurs politiques prioritaires,

Présent sur l’ensemble du territoire national, y compris les 5 DOM, nous déployons une offre de services de proximité en direction des entreprises : diagnostics RH / compétences ; conseil et mise en œuvre des projets de formation ; accompagnement au recrutement via les contrats en alternance ; simplification administrative et financière ; recherche de cofinancements publics ; veille et service d’information juridique sur l’emploi et la formation.
Depuis le 1er janvier 2016, Opcalia est habilité à collecter la taxe d’apprentissage. Cette nouvelle mission est assurée par notre délégataire, Octalia.

Nous souhaitions vous féliciter pour votre présence en ligne et votre stratégie de communication. Opcalia est un des seuls OPCA à travailler son image et sa communication à la perfection sur les réseaux sociaux. Pouvez-vous nous en dire plus ? Quel est l’intérêt pour un OPCA de mettre en place une telle stratégie ?

Merci pour ce beau compliment ! Depuis toujours, nous recherchons la proximité avec nos adhérents et lorsque les entreprises se sont saisies du web 2.0, nous nous sommes naturellement lancés. Les réseaux sociaux sont un formidable moyen d’échanger avec les organismes de formation, les responsables formation, les entrepreneurs et les partenaires.
Twitter, Linkedin ou Viadéo sont aussi des lieux de recherche d’informations pour les professionnels. Nous avons l’expertise, pourquoi ne pas en faire profiter le plus grand nombre ?
Enfin, il faut bien le dire, les réseaux sociaux, c’est fun ! C’est un bon moyen de donner une autre image à la formation professionnelle, souvent assimilée à un véritable casse-tête… Nous nous sommes fixés un objectif sur les réseaux sociaux : rendre la formation professionnelle accessible, et si possible, avec humour !

Comment est né le projet OF+ ?

La gestion administrative liée à la formation professionnelle est complexe pour les entreprises mais elle l’est également pour les organismes de formation. Lors de notre enquête auprès de 600 organismes de formation durant le mois d’octobre 2014, une de leurs premières demandes était de travailler sur ce point. En avril 2015, nous avons donc décidé de mettre en place un premier contrat de confiance. Au-delà de la simplification administrative, celui-ci partait du principe que les organismes de formation et les OPCA devaient collaborer et trouver des synergies. Notre projet OF+ a été renforcé par le courrier de la Déléguée Générale de la DGEFP de juin 2015 qui incitait les OPCA à travailler dans le sens de la simplification.

En quoi la signature avec la FFP est-il un acte important ?

Nous avons signé des Contrat de confiance avec les principaux acteurs du marché. Le pacte de confiance avec la FFP est important car nous avons pour ambition d’accompagner un maximum d’organismes dans cette démarche de simplification et de sécurisation financière. Mais au-delà de cela, nous devons aller encore plus loin et travailler avec l’ensemble des acteurs de la formation.

Ce pacte va considérablement aider les organismes de formation mais aussi votre OPCA au niveau administratif. Pensez-vous que d’autres vont suivre la voie que vous tracer ?

Nous l’espérons, et Carine Chevrier également, ce qui explique sa présence et son engagement à nos côtés en cosignant les contrats et le pacte de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *