5 astuces pour décrocher une formation en entreprise

Vous avez repéré une formation qui conviendrait parfaitement à vos aspirations professionnelles, mais ne savez pas comment vous y prendre pour la demander à votre employeur. Suivez nos conseils !

Demander une formation n’est pas synonyme d’incompétence !

Oubliez tout de suite cet argument fallacieux qui pourrait vous laisser croire que demander une formation est un signe de faiblesse dans votre poste. Bien au contraire ! Réfléchir à une formation, c’est analyser sa situation actuelle, ses aspirations professionnelles et c’est faire le point sur ses compétences et leur évolution possible. Autant dire que tout employeur devrait se réjouir d’avoir un(e) salarié(e) soucieux de se former tout au long de sa vie. Assumez votre envie de vous former et présenter là comme une opportunité pour l’entreprise.

Se former n’est pas claquer la porte

Rassurez rapidement vos supérieurs sur la finalité de votre formation : faire le point sur vos compétences, ajouter une corde à votre arc, évoluer vers un poste à responsabilité, etc. On ne se forme pas pour fuir une situation professionnelle mais pour se donner toutes les chances de rester performant(e) et impliqué(e) dans les fonctions que l’on occupe ou que l’on souhaite occuper.

Consultez le plan de formation

Certaines entreprises proposent un plan de formation indiquant les axes de formation pour l’année à venir. Si votre future formation peut entrer dans cette dynamique, faites-vous connaître en interne pour en bénéficier.
Bon à savoir : le plan de formation reste fortement lié à la taille de l’entreprise. Ainsi 44 % des TPE en sont dotées contre 66 % des entreprises de 10 à 49 salariés, 96 % des entreprises de 50 à 299 salariés et 99 % des 300 à 499 salariés !

Bénéficiez de l’opportunité du CPF

Si vous optez pour une formation qui se déroulera entièrement ou partiellement sur votre temps de travail, votre employeur doit être associé à votre démarche. Votre entreprise doit alors donner son accord sur le planning et le contenu de la formation. Vous devez demander l’accord de votre employeur 60 jours ou 120 jours avant la formation en fonction de sa durée (plus ou moins de 6 mois). Si vous souhaitez suivre une formation socle ou un accompagnement VAE, l’accord ne porte que sur le planning.

Avec le CPF, vous pouvez vous former en dehors du temps de travail… et donc sans l’accord préalable de votre employeur. Pensez-y pour une remise à niveau en langues, par exemple.

Anticipez les démarches

Faites votre demande de formation une fois que vous avez repéré la formation qui vous conviendrait et surtout une fois avoir listé les démarches à réaliser avec un retro-planning. En apportant une visibilité à votre supérieur sur le planning comme sur le financement, vous levez un maximum de points de doute ou de blocage concernant la mise en oeuvre.

A télécharger :
Brochure 1 – “je suis salarié et je veux suivre une formation en associant mon employeur
Brochure 2 – “je suis salarié et je veux suivre une formation sans associer mon employeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *