Céder son CPF à un proche, la question qui revient fréquemment…

3 réponses

  1. goguet dit :

    Bonjour,
    Où se trouve cette notion de solidarité si nous ne pouvons pas céder ces droits à nos enfants qui en ont plus besoin que nous. Même situation que celle des internautes précédents,
    JF

  2. Theillet dit :

    progresser dans la vie active sans permis, c’est impossible. J’aurais aimé céder mes CPF à mes enfants qui sont dans des emplois pour l’un très précaire (AESH) et le second avec un tout petit salaire (commis de cuisine) pour qu’ils puissent ajouter une corde à leurs arcs, à savoir le permis de conduire….dommage…

  3. Jean dit :

    L’argent visible sur votre compte n’est pas comme celle que vous pouvez voir dans votre porte monnaie. C’est simplement le montant qui vous indique la possibilité de financer une action pour vous sur une enveloppe mutualisée. La solidarité réside déjà dans le fait que les entreprises payent une contribution qui est mutualisée et permet aux actifs d’accéder à des actions pour développer et certifier leurs compétences (entre autre, car ces mêmes contributions financent aussi l’apprentissage, les formations des structures de -50 Salariés, les formations des demandeurs d’emploi, le conseil en évolution, les CPF de reconversion, etc.). Reste à savoir combien de temps ce système pourra perdurer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *