En réponse à la reforme de la formation, CEGOS baisse la qualité de ses prestations !

3 réponses

  1. Bruno Callens dit :

    Bonjour,

    Il y a déjà un petit temps que j’avais lancé une idée (qui n’est pas vraiment la mienne car elle s’est déjà concrétisée), celle de développer davantage le modèle coopératif. Il y a des coopératives de formateurs (quasiment des organismes de formation qui fonctionnent comme des sociétés coopératives

    Il faudrait y réfléchir davantage…

    Sur le sujet, il paraîtrait qu’il y aurait un “gros” organisme de formation en difficulté (plan de sauvegarde ?) ; il est même possible que cela a été dit sur ce site. Mais je n’ai pas vérifié. J’ai entendu dire aussi que le FORCO aurais également quelques…soucis. Mais il ne s’agit peut-être que de ragots diffusés sur Twitter….

  2. Adrien dit :

    La nouvelle direction fait tout pour sortir le FORCO de ses difficultés. Donc oui par le passé, pas mal de problèmes, a voir comment ça évolue dans les prochains mois.

    Malheureusement ce ne sont pas les seuls ayant de grosses difficultés (pas liés directement à la réforme d’ailleurs).

  3. andrew dit :

    Je confirme Bruno. C’est une société solide – je ne pense pas qu’elle soit menacée à court terme. Elle n’est pas la seule dans ce cas. En revanche, mauvaise nouvelle pour les formateurs…
    Quant aux regroupements des formateurs indépendants, c’est une tendance forte. Dans le secteur linguistique il y a en particulier The Language Network de Claire Oldmeadow, qui fait un travail magnifique pour les former, les informer et les fédérer et propose également du portage salarial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *