CPF, vers la fin des dérives !

1 réponse

  1. Bourgeat-Lami dit :

    N’existe-t-il pas un marché libre des formations financées par frais généraux, hors prélèvements obligatoires et hors fonds publics, ni CPF, ni OPCO, ni fonds d’État ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *