#CPF4GOOD : Un collectif de certificateurs qui lutte contre les mauvaises pratiques et la fraude au CPF

Malgré le succès du CPF, le dispositif en facilitant l’accès à la formation a éveillé l’appétit d’organisations peu scrupuleuses. C’est tout un secteur qui est touché avec en premier lieu les français.

Afin de mettre un terme à ces pratiques, tous les acteurs de la formation doivent se mobiliser.

A commencer par les certificateurs qui sont la clef de voûte de l’écosystème de formation. Garant des compétences, ils donnent aussi accès aux organismes de formations aux financements publics.

Sa place lui permet d’agir de manière concrète pour le bien de la formation et c’est pourquoi CPF for Good est lancé.

CPF FOR GOOD

CPF FOR GOOD

L’ADN de ce collectif est de lutter face à la recrudescence des mauvaises pratiques et fraudes à la formation. La qualité et la transparence sont nos meilleurs atouts pour soutenir le développement des compétences de nos concitoyens.

En rejoignant ce collectif les certificateurs s’engagent (1) mais vont plus loin en agissant au quotidien (2) tout en remontant les informations utiles aux instances officielles (3)

1. En tant que certificateur je m’ENGAGE à

  • Contracter uniquement avec des organismes de formation pouvant prouver de bonnes pratiques de communication et commerciales dans le respect des articles Art. L 6352-12 et Art. L 6352-13 du Code du travail qui précisent les obligations légales en matière de publicité et communication extérieure dans le secteur de la Formation professionnelle.
  • Vérifier l’adéquation entre le catalogue de formation proposé et les certifications demandées
  • Cadrer les pratiques et moyens de communications ainsi que de commercialisation des certifications concernées
  • Faire des contrôles ponctuels auprès des stagiaires ayant suivi une formation chez un partenaire pour vérifier que les objectifs de la formation sont bien compris et en adéquation avec la certification délivrée
  • Vérifier la conformité communication faite par les organismes quant à la certification délivrée
  • Vérifier les résultats obtenus aux certifications suite aux formations suivies
  • Les membres accrochent mensuellement leurs certifications sur le site certificateurs.moncompteformation.gouv.fr

2. En tant que certificateur, je DÉNONCE les mauvaises pratiques et les fraudes

  • – En cas de manquement relevé dans le cadre de ses instructions et contrôles d’un organisme de formation, je m’engage à prévenir les membres du collectif
  • J’alerte un membre du groupe en cas non respect de ses engagements (1)

3. En tant que collectif, je REMONTE les fraudes, mauvaises pratiques et toutes informations terrain utiles

  • A travers un canal direct le collectif remonte les preuves de mauvaises pratiques ou fraudes aux instances compétentes.

Ce que le collectif n’est pas : Il est entendu que les informations échangées au sein du collectif concernent uniquement les infractions à la réglementation en vigueur et aux engagements du collectif. Aucune information commerciale sensible ne sera échangée entre les membres du collectif.

Comment rejoindre le collectif ?

Les conditions à remplir pour rejoindre le collectif :

  • Être certificateur
  • Avoir des certifications validées par France Compétences (RS et/ou RNCP).
  • Adhérer et respecter les engagements du collectif
  • Interagir et agir en toute transparence et dans la construction avec les autres membres du collectif 

Manifestez vous en commentant cet article nous prendrons contact avec vous rapidement ou en nous contactant sur Linkedin.

En savoir plus :

8 réponses

  1. Yovan SIMOVIC dit :

    Bonjour, je suis journaliste et j’aimerais échanger avec vous sur les dérives des centres de formation. Pouvons-nous échanger par téléphone ?
    Bien à vous,
    Yovan SIMOVIC

  2. Huet beatrice dit :

    Bravo!
    Bonne initiative !

  3. CHARDES dit :

    Bonjour je suis en OF et j’aimerais m’entretenir avec vous. Je prépare un dossier sur ces faux sms
    Merci

  4. GRAFFIN dit :

    Bonjour Arnaud,
    Je suit de prêt vos posts sur Linkedin et je ne peux que saluer votre initiative.
    Personnellement habilité par le Ministère de l’agriculture à former sur une certification RS éligible au CPF, je ne peux que déplorer qu’aujourd’hui aucun bornage n’existe en amont. Par ailleurs, votre “mouvement” ayant fait des émules sur d’autres réseaux sociaux, le terme “certificateur” est parfois mal compris et certains confondent les certificateurs QUALIOPI et les certificateurs des formations éligibles au CPF… Bref ! bravo pour votre démarche !

    • Arnaud de Lingueo dit :

      C’est vrai qu’il y a confusion. Et pourtant nous avons tenté d’être le plus lisible possible.. 😉
      Merci pour votre commentaire et retour.

  5. Anonyme dit :

    Bonjour,
    Je faisais parti d’un call center d’un centre de formation sollicitant uniquement les personnes avec un compte CPF
    si quelqu’un le souhaite je peux apporter un témoignage sur les pratiques utilisées.
    Aujourd’hui il y a beaucoup de témoignages de victime mais aucun témoignage de personne travaillant dans un call center.
    Je suis donc la pour ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *