Crise sanitaire et formation, quel bilan ?

Alors que la formation jouait déjà un rôle important avant la crise sanitaire, elle est actuellement plus indispensable que jamais. Le paysage économique est en perpétuelle évolution et acquérir le plus de compétences possible est la meilleure tactique pour rester au niveau. Cela explique-t-il l’augmentation fulgurante de la demande de formation professionnelle par les salariés ? Quelles formations sont les plus sollicitées ?

Impacts économiques de la COVID-19

Les personnes qui peuvent travailler à domicile pendant cette crise sanitaire sont considérées comme de rares chanceux. Des ralentissements drastiques et des arrêts d’activité ont rapidement nécessité des mesures pour maintenir les entreprises rentables ou même simplement à flot.

La plupart des industries ont subi des coups violents de cette pandémie mondiale qui ont entraîné des licenciements liés au coronavirus, des gels d’embauche et des congés forcés. Certaines des principales industries touchées comprennent, sans s’y limiter, le transport, l’accueil, les restaurants, le pétrole et le gaz, etc.

Ce changement brusque explique en partie la demande de formation qui s’accroît sans cesse, sachant que l’instabilité pousse les employés à chercher une issue pour assurer leur avenir professionnel. Face à la concurrence qui est de plus en plus difficile, les formations semblent représenter le meilleur bagage pour, soit acquérir de nouvelles compétences, soit changer de métier.

L’importance de la montée en compétences et de la requalification en tant que salarié

L’un des moyens les plus diligents d’obtenir de l’ancienneté ou une sécurité d’emploi dans une entreprise est de rechercher sans cesse de nouvelles compétences et opportunités pour ajouter de la valeur à l’entreprise.

Pour les employeurs, l’objectif est d’améliorer et requalifier la main-d’œuvre, afin que les équipes puissent maximiser leur potentiel dans leur poste actuel ou assumer de nouvelles tâches là où l’entreprise a besoin d’aide.

S’il est actuellement presque impossible d’organiser des formations en présentiel, les entreprises se focalisent sur les potentiels du télétravail pour assurer la croissance professionnelle de leurs salariés. Ce qui explique, entre autres, la montée en puissance de certains sites qui proposent des vidéos de formations en ligne.

Concernant la formation par vidéo, de nombreux points sont à considérer :

  • il s’agit de la principale source de formation adoptée par la plupart des entreprises, sachant qu’elle est accessible à tout moment ;
  • si elle a été proposée individuellement avant la crise sanitaire, elle est généralement rendue accessible pour tous actuellement ;
  • il faut, cependant, faire attention face à cette accessibilité, car ce ne sont pas tous les sujets qui répondent aux besoins de l’entreprise.

Les formations les plus prisées durant la crise sanitaire

Dans ce contexte sanitaire particulier, certaines formations sont plus sollicitées que d’autres. Voici les plus demandées :

L’anglais

La formation linguistique fait toujours partie des formations les plus sollicitées, aussi bien par les particuliers que par les professionnels, et dont l’avantage pour les salariés est considérable. L’anglais est particulièrement mis en avant avec une croissance de plus de 113 %. C’est surtout la « langue d’élite » qui permet de multiplier les opportunités professionnelles, aussi bien en France qu’à l’étranger. Vous pouvez accéder à d’innombrables formations en langue anglaise, quel que soit votre niveau.

La comptabilité

La comptabilité est considérée comme un métier concret, le genre de poste qui offre une sécurité d’emploi que les chefs d’entreprise sollicitent avant tout. Si vous souhaitez profiter de cette stabilité professionnelle, le titre professionnel d’assistant comptabilité administration (ASCA) vous mènera vers le sommet de la pyramide.

La petite enfance

Les structures d’accueil de la petite enfance (crèche, halte-garderie, jardin d’enfants…) ont plus que jamais besoin de personnels; mais les personnes compétentes sont assez rares. Depuis la crise sanitaire, le nombre des personnes inscrites pour décrocher le CAP AEPE (Accompagnant Educatif Petite Enfance) a considérablement augmenté. À noter que ce diplôme figure parmi les plus importants lorsqu’il s’agit de travailler dans ce secteur.

A l’aube de la sortie de la crise sanitaire, restent indispensables pour votre montée en compétences. Avec Lingueo, venez accroitre vos compétences linguistiques à travers une de nos formations en langues étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *