L’AFDAS publie son rapport d’activité 2020

Nous l’attendions, le voici. Le rapport d’activité de l’OPCO AFDAS concernant 2020 :

Rendre compte de l’activité de l’opérateur de compétences en 2020 est une vraie gageure. Après une année 2019 sous le signe de l’installation de l’Opco avec un périmètre élargi et une croissance de son activité, l’année 2020 devait être celle de changements profonds, de projets de développement au service des entreprises et des salariés de ce nouveau champ. Et pourtant, la crise sanitaire est venue bouleverser ces belles perspectives.

AFDAS rapport d’activité 2020

2020, une année paradoxale

Nos secteurs ont été profondément affectés par la crise, avec des activités totalement à l’arrêt dans la culture, le sport, les industries créatives et récréatives. Bouleversement également dans l’évolution des habitudes des consommateurs de nos champs, entraînant une accélération des mutations qui étaient en cours dans nos branches. De fait, l’exigence formation est devenue, pour elles, déterminante dans un cadre temporel relativement contraint.

« Quand on regarde de plus près les grands indicateurs de l’année 2020, celle-ci fut néanmoins intense en termes d’accompagnement, de formation, et de transformation de notre outil. La demande de formation ne se sera pas tarie sous l’effet de la crise, y compris dans les TPME (très petites et moyennes entreprises), le virage de l’apprentissage aura été pris, générant une croissance d’activité jamais connue dans l’histoire de l’Afdas avec près de 500 M€ de fonds gérés, et une transformation interne consubstantielle saluée comme exemplaire dans l’écosystème. »

Thierry Teboul, Directeur général, Isabelle Gentilhomme, Présidente et Angeline Barth, Vice-présidente de l’Afdas.

2020, une année éprouvante pour nos particuliers

Dans le paysage des opérateurs de compétences, le rôle de l’Afdas dans l’accompagnement des publics spécifiques est à la fois historique, notamment pour les intermittents du spectacle ou les artistes-auteurs, et singulier. Vecteur de continuité dans des emplois par définition discontinus et/ou fragmentés, dans le spectacle vivant et enregistré, les loisirs ou le tourisme, la formation a joué un rôle majeur pour ces publics durement affectés par l’arrêt brutal, total ou partiel, de leur activité. Plus que jamais exposés et donc investis, l’enjeu était de taille pour eux : préserver le « capital » compétences et qualification entretenu depuis de nombreuses années, en prévision d’une reprise économique dont on ne connaissait pas l’échéance. En maintenant cette « assurance formation » pendant la crise, avec le concours de fonds publics, le pari aura été réussi avec plus de 15 000 particuliers formés en 2020.

2020, une année de transformation interne

L’Afdas, plus que jamais agile, a continué à se transformer afin d’être au rendez-vous de ses missions avec une culture servicielle déployée sur tout le territoire et profondément ancrée à l’aube de ses cinquante années d’existence. « Pour les mois et les années à venir, il faut urgemment que les secteurs d’activité retrouvent le chemin de la normalité. L’année 2020 qui vous est présentée dans les pages de ce rapport témoigne de la capacité de notre opérateur de compétences à le faire, tout en gardant cette agilité et cette capacité à rebondir en restant fidèle aux trois grands vecteurs de son ADN : la proximité, l’expertise, et l’engagement. Et d’ADN, il en sera très bientôt question, en 2022, lorsqu’il s’agira de célébrer comme il se doit les 50 ans de l’institution. »

Thierry Teboul, Directeur général, Isabelle Gentilhomme, Présidente et Angeline Barth, Vice-présidente de l’Afdas.

2020, en chiffres :

  • 474 257 583 € de fonds gérés en 2020 (hors subventions) dont 231 137 748 € de fonds alloués au titre de la péréquation alternance (France compétences).
  • 63 551 entreprises cotisantes, le défi de la proximité (22 sites opérationnels en 2020). 23 899 salariés formés sur le dispositif FNE (Fonds national de l’emploi), 93% d’engagement de la dotation FNE Formation.
  • 160 580 actions de formations dont 47 933 actions de formation au titre du plan de développement des compétences des moins de 50 salariés.
  • 19% de taux d’accès à la formation des salariés permanents.
  • 15 053 particuliers formés (Intermittents du spectacle, artistes-auteurs, journalistes-pigistes de la presse).
  • 7 848 organismes de formation financés par l’Afdas.

Consultez le rapport d’activité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *