Que représente l’apprentissage pour les jeunes en 2017

L’apprentissage est au cœur des réflexions des pouvoirs publics comme celles des entreprises ! Ce dispositif est présenté comme un des outils de la flexisécurité à la française. Et pourtant, il est souvent jugé “ne fonctionnant pas en France” contrairement à d’autres pays européens. Les représentants des entreprises réclament plus de souplesse, plus de liberté pour les entreprises.

apprentissage-defi

Mardi 24 octobre 2017 de 9h30 à 12h30

Accueil 9h00

L’apprentissage, voie de formation

et d’accès à la certification,

dispositif de recrutement et/ou système d’intégration

dans l’emploi pour les jeunes ?

Alors faut-il réformer l’apprentissage ? Pour quelle finalité ?

Sur quels aspects la réforme doit-elle porter ?

Gouvernance ? Financements ?

Organisation de la formation ? Modalités pédagogiques ?

Défi métiers vous invite à échanger et débattre de ces questions :

Au Lycée Diderot

61 rue David d’Angers

75019 Paris

Entrée gratuite, inscription obligatoire*

 (en raison du nombre limité de places).

Un programme vous sera adressé très prochainement.

Les chiffres de l’apprentissage 2019

Les premier résultats chiffrés de la loi « Avenir professionnel » sont là : l’apprentissage a le vent en poupe. La réforme devrait permettre aux entreprises de développer des formations sur les métiers dont elles ont besoin. Le nombre d’apprentis a bondi de 16 % l’année dernière. Quand aux chiffres du CPF, le premier bilan est aussi très prometteur. Arnaud Portanelli Co-fondateur de Lingueo fait un point sur BFM Business :

Avec 330.000 nouveaux contrats enregistrés et 200 nouveaux CFA ouverts en 2019, l’apprentissage ne s’est jamais aussi bien porté. Le gouvernement loue les effets de sa loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel votée en septembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *