Iris Duvignaud, Responsable d’accréditation au Cofrac

1 réponse

  1. didier cozin dit :

    Pourquoi devraient-ils obérir à un Etat incapable et largement incompétent en matière de formation. Avec la réforme de 2018 (et de 2014) on se rend compte que l’Etat est devenu incapable de réformer ni même de mettre en oeuvre le CPF (et de payer les OF pour le service rendu) . Les budgets mutualisés pour les entreprises de plus de 50 ayant disparu, rendre des comptes n’a plus guère d’intérêt car les entreprises sont désormais quasi exclusivement des clientes des OF (oublions les OPCO ou ce ridicule CPF désintermédié…surtout désincarné).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *