Semaine européenne des compétences professionnelles

A l’initiative de la Commission européenne, la 3e édition de la semaine européenne des compétences professionnelles se déroule du 5 au 9 novembre 2018.

Pour sa 3e édition de la semaine européenne des compétences professionnelles (SECP) les compétences et la formation professionnelle sous toutes ses formes à travers l’Europe sont mises à l’honneur.

Elle sera organisée à Vienne, en Autriche, du 5 au 9 novembre 2018, et dans tous les Etats de l’Union européenne.

Pourquoi organiser une Semaine européenne des compétences professionnelles ?

La Semaine européenne des compétences professionnelles vise à améliorer l’image de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) dispensés en vue d’obtenir des compétences et des emplois de qualité.

Cette semaine repose sur l’organisation de différents événements en Europe, aux niveaux local, régional et national. En 2017, ce sont plus de de 1500 événements qui se sont tenus à travers toute l’Europe.

La formation au cœur des politiques européennes

Une formation de qualité développe le potentiel créatif et innovant des apprenants. Améliorer et perfectionner les compétences tout au long de la vie est essentiel pour améliorer les perspectives d’emploi et l’intégration au sein de la société.

L’apprentissage et la formation professionnelle ne sont pas des préoccupations purement françaises. Ce sont des sujets au cœur des politiques européennes. Ainsi, de nombreuses initiatives ont été mises en œuvre par la Commission européenne pour soutenir et promouvoir une formation professionnelle et un apprentissage de qualité au quotidien.

semaine européenne des compétences professionnelles

Source : Commission Européenne

Des enjeux communs en termes de formation et d’apprentissage

L’Union européenne soutient les actions nationales à travers un cadre bien défini. De nombreux enjeux – chômage des jeunes, vieillissement de la population, crise économique, déficit de compétences, numériques notamment, inadéquation des compétences au marché du travail – justifient une approche commune pour :

  • réfléchir sur ces défis communs ;
  • échanger les bonnes pratiques ;
  • coordonner les réponses politiques, en particulier pour faciliter la création d’un marché du travail européen qui offre plus de possibilités à chaque citoyen.

La « promotion de la formation par le travail sous toutes ses formes », principe au cœur des Conclusions de Riga, est un facteur majeur d’intégration sur le marché du travail.

Les compétences numériques se révèlent de plus en plus indispensables à l’intégration sur le marché du travail. Or, le nombre de personnes maîtrisant leur usage est trop faible par rapport à la demande des entreprises. En France, le Conseil d’Orientation pour l’Emploi a pointé le fait qu’un emploi sur deux risque d’être transformé par le numérique. La Commission européenne a quant à elle souligné que la demande en professionnels des technologies de l’information et de la communication, avec une croissance d’environ 4 % par an, dépasse l’offre : un peu moins de 1 000 000 de postes pourraient être vacants d’ici 2020.

La formation professionnelle tout au long de la vie est donc indispensable pour combler cet écart et former les actifs aux compétences numériques : 44 % des citoyens européens ne possèdent pas les compétences numériques de base et 37 % de la population active n’a pas les compétences digitales suffisantes.

Le Fonds social européen et la formation

Le Fonds social européen (FSE) est largement consacré aux questions de formation. Il vise à financer des projets en matière d’éducation et d’emploi pour soutenir la politique de cohésion économique, sociale et territoriale.

Pour la période 2014-2020, le FSE est doté d’une enveloppe de 80 milliards d’euros dont 6 milliards pour la France, permettant la réalisation de projets menés par les régions ou par le Ministère du Travail et co-financés par l’Union européenne.

Il contribue à lui seul à hauteur de 27 milliards d’euros dans le domaine de l’éducation et de la formation. Depuis sa création, 7 millions de personnes ont été aidées dans leur recherche d’emploi grâce au FSE en France.

Participez au « Awards for VET Excellence » !

Les Prix ​​d’excellence de l’EFP 2018 ont pour objectif de mettre en lumière les meilleures pratiques et de reconnaître l’excellence dans l’enseignement et la formation professionnels dans toute l’Europe.

  • Alliance européenne pour l’apprentissage

Ce prix vise à récompenser les excellentes contributions apportées par les membres de l’Alliance européenne pour l’apprentissage, la qualité, l’image et la mobilité de l’apprentissage. Ces prix seront remis aux entreprises et aux apprentis.

  • Formation au travail

Ce prix a pour objectif de donner de la visibilité aux meilleures pratiques d’apprentissage professionnel tout au long de la carrière dans les micro, petites et moyennes entreprises en Europe.

  • Fournisseur innovant d’EFP

Ce prix, développé en coopération avec la plate-forme des associations européennes de fournisseurs d’EFP, vise à identifier un fournisseur européen d’EFP ayant contribué à l’excellence de l’EFP grâce à des pratiques innovantes.

Bon à savoir : dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel, une «mention spéciale» sera attribuée à un fournisseur innovant de compétences en matière d’EFP dans le domaine du patrimoine culturel.

  • Enseignant et formateur

Ce prix, développé en coopération avec la plate-forme des associations européennes de prestataires d’enseignement et de formation professionnels Obessu et CSEE, vise à identifier un enseignant et / ou un formateur d’enseignement et de formation professionnels qui a excellé dans l’amélioration de l’apprentissage / formation des jeunes ou des adultes.

  • Recherche sur l’EFP

Le prix de recherche sur l’EFP vise à récompenser un projet de recherche exceptionnel sur l’EFP, une équipe de recherche ou un chercheur individuel qui a apporté une contribution remarquable à la pensée innovante en matière d’EFP, y compris l’EFP initial et supérieur, l’EFP continu, la formation continue et l’éducation des adultes. apprentissage professionnel.

  • Projet du Fonds social européen

Ce prix a pour objectif de donner de la visibilité à d’excellentes initiatives et pratiques cofinancées par le Fonds social européen (FSE) dans le domaine de l’EFP. Les autorités de gestion pour le FSE ont été invitées à soumettre leurs propositions à la Commission européenne. Chaque État membre a été invité à fournir un maximum de deux bons exemples.

  • Projet Erasmus +

Ce prix attire l’attention sur des projets cofinancés dans le cadre du programme Erasmus +. Son objectif: mettre en œuvre de nouvelles pratiques et politiques, améliorant ainsi l’accès et l’attractivité de l’EFP aux personnes de tous âges; et sensibiliser à l’importance de la coopération et des partenariats dans le domaine de l’EFP.

Les gagnants seront annoncés par Marianne Thyssen, commissaire européenne chargée de l’emploi, des affaires sociales, des compétences et de la mobilité des travailleurs.

Et vous comment participez-vous à la Semaine  européenne des compétences professionnelles ?

Pour aller plus loin :
Calendrier des événements 2018
https://ec.europa.eu/social/vocational-skills-week/agenda-announced-european-vocational-skills-week-2018_en

Compétences numériques pour les emplois en Europe
http://eskills-monitor2013.eu/fileadmin/monitor2013/documents/country_reports/brochure/eskills_monitor_fr.pdf

La Commission européenne alerte les Etats membres sur la pénurie de compétences numériques en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *