Formation professionnelle et organisation des transitions sur le marché du travail : Enjeux et Réformes

Enjeux et Réformes : “La formation professionnelle et l’organisation des transitions sur le marché du travail” sera le sujet des débats scientifiques proposés lors d’une conférence du Centre d’études de l’emploi et du travail au Cnam.

Date : 13 décembre 2018 de 14 h à 17 h 30
Lieu : Cnam – Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle (INETOP)
Amphithéâtre Gay Lussac
41, rue Gay Lussac
75005 Paris

Cette conférence organisée par le CNAM sera l’occasion de revenir sur les divers enjeux qui ont traversé la période en s’interrogeant sur le sens, la portée et les limites des perspectives ainsi ouvertes. Diverses enquêtes et recherches récentes seront mobilisées, d’une part, pour mieux situer la France par rapport à ses homologues étranges, et, d’autre part, pour analyser les effets des changements proposés sur les trajectoires des actifs et des opérateurs concernés.

L’accès à la conférence est libre sur réservation en ligne et sous réserve de places disponibles.

Pour connaitre le détail des différentes tables rondes, rendez-vous sur le site du CNAM :
http://ceet.cnam.fr/seminaires/seminaires-externes-ceet/formation-professionnelle-et-organisation-des-transistions-sur-le-marche-du-travail-enjeux-et-reformes-1027311.kjsp?RH=1507126380703

Favoriser l’emploi des travailleurs expérimentés : la formation en question

Le 14 janvier 2020, Sophie Bellon, présidente du Conseil d’administration de Sodexo, Olivier Mériaux, ancien directeur de l’Anact et Jean-Marie Soussan DRH de Bouygues Construction ont remis à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, leurs propositions pour favoriser l’activité professionnelle des travailleurs expérimentés. Ces axes de développement sont présentés dans le rapport intitulé « Favoriser l’emploi des travailleurs expérimentés ».

En moyenne sur les années 2016 à 2018, à l’âge de 60 ans, près de 28 % des personnes ne sont ni en emploi ni à la retraite.
Par ailleurs, le poids des travailleurs âgés dans l’emploi salarié varie fortement selon les secteurs d’activité. La part des 50 ans et plus dans l’emploi salarié est plus élevée dans le secteur tertiaire (29,4 % en 2018, y compris les administrations publiques) que dans l’agriculture, la sylviculture et la pêche (28,5 %), l’industrie (28,7 %) et la construction (25 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *