Vers un CPF européen ?

Qu’elle est loin l’époque à laquelle (initié par l’APapp) la CCI France, le Comité Mondial des Apprentissages tout au long de la vie et le Copanef signaient la “Charte pour l’accès de tous aux compétences clés européennes” avec pour objectif de promouvoir les compétences clés et proposait de faire de faire de “l’accès de tous aux compétences de base” la Grande cause nationale 2019.

A cette époque, sur 33 pays étudiés, la France n’arrivait que 24e en termes de compétences des adultes dans les champs de la littératie et de la numératie (capacité à utiliser, appliquer, interpréter, communiquer, créer et critiquer des informations et des idées mathématiques de la vie réelle)… nous étions fin 2017 il y seulement 3 ans !

Depuis, nous avons connu une réforme structurelle importante, certains signataires de la charte n’existent plus, le Compte Personnel de Formation à été monétisé et son accès digitalisé avec le lancement le 21 novembre dernier de l’application Mon Compte Formation. La France a changé la donne en matière d’accès aux compétence.

Avec le nouveau CPF, la France est regardée avec un grand intérêt

Comme le dit la ministre du travail depuis le lancement de avec le nouveau CPF, la France est regardée avec un grand intérêt par les pays du monde entier. Nous avons pu en témoigner car nous avons nous même été interviewé par des pays lointains qui cherchaient à comprendre la vision mis en place par la dernière réforme de la formation professionnelle : Le modèle sans intermédiaire qui redonne le pouvoir à l’apprenant sans intermédiaires. (A l’exception de Pole emploi qui pourra abonder les CPF en juin mais qui restera un intermédiaire car il devra valider les dossiers).

la réforme 2018 de la formation professionnelle permet à la France de mieux se préparer aux mutations du secteur de l’emploi et de l’éducation. Alors “pourquoi pas, demain, créer un CPF européen ?”.

La stratégie en matière de compétences pour l’Europe

La Commission (DG emploi) a lancé en juin 2016, une initiative intitulée “une nouvelle stratégie en matière de compétences pour l’Europe“, qui invite les Etats membres à améliorer la qualité des compétences et leur adéquation aux besoins du marché du travail. Elle comprend les trois priorités suivantes :

  • Améliorer la qualité et la pertinence de l’acquisition des compétences, avec une proposition de la Commission relative à une recommandation du Conseil sur l’établissement d’une garantie de compétences ;
  • Renforcer la visibilité et la comparabilité des compétences et des qualifications avec la proposition de la Commission relative à la révision du cadre européen des certifications ;
  • Réaliser une veille stratégique sur les besoins de compétences, documentation et choix de carrière éclairés.

En savoir plus sur la place de l’Europe dans la formation.

L’enjeu européen de la formation professionnelle

enjeu-formation-europe
L’Europe et formation professionnelle

La question de la formation professionnelle constitue un chantier pour l’Europe, porteur de forts enjeux politiques qui concerne pour le Ministère du travail la formation professionnelle, l’enseignement supérieur en alternance et la formation des adultes. 

Il s’applique à une large gamme de sujets, de la transparence des certifications à la mobilité en passant par l’orientation et la validation des acquis de l’expérience.

Dans le cadre de la coopération européenne (Education formation 2020), les conclusions de Riga adoptées le 22 juin 2015 ont défini cinq priorités, auxquelles répondent les politiques menées en France. CF : visuel.

Le Compte Personnel de Formation fonctionne t’il ?

Non seulement les chiffres du Compte Personnel de Formation sont bons mais l’application Mon Compte formation a gardé la cote malgré la crise que nous avons tous traversée.
Le nombre de demandes a certes baissé mais elles « ne se sont pas écroulées grâce aux formations à la téléformation.

Les formations en ligne représentent désormais plus de 70 % des inscriptions depuis le 12 mars et cela ne risque pas de baisser.

Téléformation et plein boom
Téléformation et plein boom

Et maintenant, on en fait quoi ?

Comme le montre le programme Erasmus, la formation présente des avantages unificateurs et donne une traduction concrète de la citoyenneté européenne. Pour l’anecdote : je suis marié à une italienne grâce au programme Erasmus. Pour mes 3 filles Franco-Italiennes, l’Europe est une réalité quotidienne et le plurilinguisme une évidence.

La création d’un compte personnel CPF européen de formation armerait nos concitoyens face à la transformation des métiers et des compétences. Le succès de CPF en France va sans aucun doute inciter Bruxelles à organiser la croissance des compétences dans les secteurs dont nous avons besoin pour réinvestir et promouvoir la mobilité des talents à travers le continent européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *