Plan de réduction des tensions de recrutement, une opportunité pour la relance économique ?

Dans le cadre du « Plan de réduction des tensions de recrutement », le Premier ministre Jean Castex et la ministre du Travail Elisabeth Borne ont annoncé ce matin une série de mesures relatives à la formation professionnelle. Un budget de 1,4 Mds d’euros est prévu, dont 600M d’euros investis dans la formation des salariés. Nous avons parlé récemment des ambition pour le nouveau plan d’investissement dans les compétences ? Nous analyserons dans cet article la réaction des acteurs de la compétences et rappellerons les grandes lignes de ce plan.

Plan de réduction des tensions de recrutement
Plan de réduction des tensions de recrutement

Face aux conséquences de la crise du COVID 19 et les transformations structurelles de notre économie, l’investissement dans la formation professionnelle est indispensable pour préserver l’emploi et relancer notre pays.

Réaction des acteurs de la compétence

Depuis plusieurs années, les acteurs de la compétence alertent les pouvoirs publics sur le fait que la formation des salariés dans les PME est devenue l’angle mort du système de formation en France. Elle a également fait remonter les interrogations des acteurs de terrain sur l’impact réel des mesures de France Relance, telles que le ‘FNE Formation’, ‘Trans Co’ ou ‘Pro A’.

« Nous souhaitons que ces annonces permettent d’engager une véritable dynamique pour répondre aux besoins en compétences des entreprises. »

Pierre Courbebaisse, Président des Acteurs de la Compétence.

La fédération se félicite ainsi que les mesures annoncées visent à privilégier des formations de demandeurs d’emploi au plus près des besoins des entreprises, tout en relançant l’investissement dans la formation des salariés de PME en poste.

Notre fédération appelle toutefois à la plus grande attention portée à la mise en œuvre opérationnelle de ces crédits, qui doit être rapide et efficace.

« Une des difficultés récurrentes de nos politiques publiques de formation est le manque de lisibilité des aides allouées, et la grande complexité des mécanismes pour leurs bénéficiaires. Il faut faire simple ! » « Nous appelons le Gouvernement à s’appuyer sur les acteurs de terrain pour s’assurer de l’efficacité de ces annonces. Nous travaillerons à ses côtés et à ceux des Régions pour en faire une véritable opportunité pour la relance économique.”.

Pierre Courbebaisse, Président des Acteurs de la Compétence.

Rappel des ambition du plan de réduction des tensions de recrutement

Notre troisième réponse, concernant le plan de réduction des tensions de recrutement, c’est l’investissement dans les compétences. Il s’agit d’abord de permettre aux entreprises de s’adapter aux transitions numériques et écologiques à l’œuvre, et pour cela de former leurs salariés aux nouvelles techniques de production. L’État va ainsi débloquer 600 millions d’euros immédiatement pour permettre aux PME de moins de 300 salariés de former 350000 personnes supplémentaires.

Jean Castex Premier ministre

” Pour répondre aux tensions actuelles et à venir, nous lançons un plan ambitieux, qui mobilise les Régions et Pôle emploi, et qui met l’accent sur les formations en situation de travail. Ce plan a d’abord pour ambition de répondre aux besoins immédiats des entreprises, en orientant les demandeurs d’emploi et les salariés vers les métiers les plus demandés. Il vise également à faciliter les transitions professionnelles des salariés, pour leur permettre de monter en compétences, et de se réorienter vers les métiers porteurs.”. S’exprime Élisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Rappel :

  1. Former les salariés et les demandeurs d’emploi pour répondre aux besoins immédiats des entreprises.
  2. Faciliter les transitions professionnelles, afin de prévenir le risque de déclassement ou l’entrée dans un chômage de longue durée et également de contribuer à la compétitivité des entreprises.
  3. Orienter les demandeurs d’emploi et les salariés en reconversion vers les métiers porteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *