Réforme de la formation : n’oublions pas les entreprises et les actifs !

1 réponse

  1. Didier Cozin dit :

    La réforme de 2018 est pour l’instant un naufrage public et on peut se demander si ce texte à la fois improvisé et hyper complexe (voté le 19 juin dernier) doit encore être amendé ou carrément remplacé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *